Les 10 idées reçues sur la sécurité informatique.

· Sécurité

Mon firewall protège tout mon réseau.

  • FAUX: Un firewall protège uniquement le point d’accès internet de votre entreprise, pas votre réseau interne ni vos données.

Mes données n’intéressent personne.

  • FAUX: les hackers récupèrent vos listes de contacts pour envoyer des spams, votre ordinateur peut également leur servir d’écran ou de relai pour infecter d’autres machines… En toute discrétion. Même sans information critique, un ordinateur est toujours intéressant.

Je le saurais si j’avais été piraté !

  • FAUX: Sans outil de diagnostic, il n’est pas possible de savoir si une entreprise a été piratée. En France une entreprise sur deux serait piratée à son insu*.

Ça ne sert à rien de sécuriser mon réseau.

  • FAUX: L’entreprise risque entre autres, de perdre ses données ou de servir d’intermédiaire à un pirate. Cela peut engager sa responsabilité civile et pénale pour des actes qui lui sont étrangers.

Nous possédons peu d´applications Web ; la sécurité n´est donc pas un problème.

  • FAUX: Certes, les applications Web vous exposent à des risques importants, mais les vulnérabilités des applications « non-Web » doivent également être prises très au sérieux. Toutes les données traitées par votre système ne sont pas fiables : des données malveillantes peuvent « passer à travers » une entité jugée fiable (une base de données, par exemple) et atteindre des codes vulnérables par des moyens totalement inattendus (via une clé USB par exemple).

La sécurité est uniquement une problématique technique.

  • FAUX: Le niveau de sécurité se mesure à son maillon le plus faible. Un salarié non sensibilisé à la sécurité constituera toujours le maillon le plus faible de votre chaîne de sécurité. C’est pourquoi il est important d’éduquer vos utilisateurs sur les comportements à adopter avec leurs outils informatiques.

Un antivirus gratuit est suffisant pour protéger mon parc informatique.

  • FAUX: L’antivirus gratuit est une méthode de distribution commerciale consistant à donner 1 seul module aux clients (antivirus temps réel) et à faire payer les autres (pare-feu, protection des flux emails & web, filtrage URL…) à travers des bandeaux publicitaires intrusifs et récurrents. De plus, un antivirus seul ne suffit pas. Seule une solution multicouches représente une protection fiable : antivirus fichiers, courrier, web, pare-feu, gestion des vulnérabilités logicielles, contrôle de périphériques, filtrage de contenu…

Protéger la machine consomme beaucoup de ressources.

  • FAUX: L’empilement de diverses solutions de protection, de sauvegarde, de cryptage, peut en effet engendrer une consommation excessive de ressources.
  • Mais avec une solution « tout-intégré » comme Kaspersky Small Office Security, l’économie en ressources est très importante et la consommation peut être considérée comme insignifiante.

La sécurité informatique c’est cher !

  • FAUX: Kaspersky Lab propose Kaspersky Small Office Security, une solution adaptée au budget des TPE et PME-PMI (à partir de 167€ HT pour 5 stations + 1 serveur)

La sécurité informatique c’est compliqué et je vais perdre du temps.

  • FAUX: Une console de management très intuitive est incluse dans Kaspersky Small Office Security. Nul besoin d’être un expert en sécurité informatique. Facile et rapide à installer, simple à utiliser, il est conçu exclusivement pour fournir aux TPE/PME une sécurité optimale en un minimum de temps !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :